Utiliser son CPF c’est maintenant? ou…. jamais?

L’application « Mon Compte formation » lancée il y a trois mois, rencontre un véritable succès. C’est près d’un salarié sur quatre qui s’est déjà connecté à l’application du Ministère du Travail.

Rappelons que l’application « Mon Compte formation » a pour objectif de simplifier le recours à une formation ou à un bilan de compétences. Elle permet d’accéder à son CPF (compte personnel de formation), de connaître son budget et de s’inscrire en formation.  Le succès ne se dément pas, car téléchargée près de 970.000 fois, celle-ci a attiré 5,1 millions de visiteurs après trois mois d’existence.  

Un démarrage réussi

D’après France Compétence qui gère l’application, 160.000 Français ont puisé dans leurs comptes CPF – autrefois en heures, basculé en euros au 1er janvier 2019 – pour s’inscrire à une formation ou effectuer un bilan de compétences.

Les formations les plus demandées sont  : le permis B (14.000), le bilan de compétences (9.000), les formations pour créer ou reprendre une entreprise (8.000).

Victime de son succès

Depuis l’ouverture de l’application, c’est près de 160 millions d’euros qui ont déjà été engagés. Aux demandes des salariés, va s’ajouter en mars celles des indépendants, ce qui risque de créer un flot supplémentaire. Le ministère du Travail a prévu 1 milliard d’euros pour financer 1 million de formations. Vu l’engouement actuel, on peut se demander si le milliard prévu pour 2020 va suffire pour satisfaire toutes les demandes.

Ceux qui envisagent de faire une formation ou un bilan de compétences pour évoluer ou se reconvertir, ont certainement intérêt à utiliser leur CPF sans trop attendre.