L’entretien professionnel : une nouvelle épine dans le pied des entreprises ou l’occasion de remotiver les salariés ?

acerola-carriere-entretiens-professionnels

 

 

 

La loi du 5 mars 2014 sur la formation professionnelle, autrement appelée « Réforme de la formation professionnelle » vise, entre autres, à mettre en place des mesures  permettant de maintenir l’employabilité des salariés et donc de réduire le chômage.

Toutes les entreprises se voient dans l’obligation de proposer, tous les deux ans, un entretien professionnel à chaque salarié. Le délai de réalisation des premiers entretiens professionnels court jusqu’à fin février 2016.

L’entretien professionnel ne porte pas sur l’évaluation du travail mais sur les perspectives d’évolution professionnelle. Il doit être suivi d’actions de formation, d’une progression professionnelle ou d’augmentation de salaire durant les 6 années qui suivent, sous peine de pénalités pour l’employeur.

 

Pourquoi cette nouvelle obligation peut devenir un formidable outil de motivation du personnel ?

 

Imaginez la satisfaction de vos salariés à qui l’on va proposer d’exprimer leurs souhaits de carrière, de se former, d’acquérir un diplôme ou d’évoluer.

Partant du principe qu’un salarié motivé et compétent est un salarié efficace, vous avez tout à gagner à mettre en place l’entretien professionnel sans attendre.

Et si vous n’avez pas le temps de réaliser les entretiens professionnels, vous pouvez les déléguer à un professionnel de la gestion des carrières tel que le cabinet Acérola Carrière. Mais si vous préférez qu’ils se tiennent en interne, vos managers pourront suivre une formation spécifique conçue par notre équipe.

Et une action de formation enregistrée à leur compteur !

 

Sandrine Beaulieu

Dirigeante du cabinet Acérola Carrière